Si vous disposez d’une cour ou d’un jardin et que vous vous sentez à l’étroit dans votre maison, l’idéal est de se faire installer une véranda qui vous permettra d’agrandir votre intérieur. Une véranda est une surface habitable non négligeable si vous voulez transformer votre maison en procédant à quelques aménagements. De plus aucun permis de construire n’est exigé si la véranda mesure moins de 40 m2 ou 20 m2 en l’absence d’un plan local d’urbanisme régissant les constructions dans votre région. Si vous visez plus grand, un architecte vous conseillera sur les procédures à entamer mais généralement une simple déclaration de travaux auprès de votre mairie de résidence suffit. La pièce ouverte sur l’extérieur qu’abritera votre véranda sera gérable sur tout point de vue pour profiter des rayons du soleil et les matériaux de construction utilisés s’avéreront assez performants pour assurer une isolation optimum contre le bruit et le froid. Les doubles vitrages à isolation renforcée sont efficaces à plus d’un titre notamment avec le gaz argon injecté entre les deux vitres et si l’emplacement le permet, orientez-là plein sud afin d’opter pour un vitrage à contrôle solaire.

Véranda : y a-t-il des pièges ?

Avant de penser à installer une véranda il faut toutefois prendre certaines précautions en pensant à ce projet et à son emplacement en fonction de l’usage à laquelle elle sera destinée. Pour cela essayez de déterminer les questions essentielles qui doivent être posées afin de bénéficier d’une extension de votre maison qui ne vous fera pas regretter le coût d’investissement de la véranda:

  • Faut-il aménager des fondations ?
  • Quel est l’état du mur attenant à la véranda ?
  • Comment éviter un climat d’humidité dans la véranda ?
  • La véranda épousera-t-elle l’architecture de la maison et du jardin ?

Véranda : quel matériau utiliser ?

Une fois déterminé à installer une véranda dans votre maison, il faut maintenant se pencher sur quel type de véranda choisir. Le prix d’une véranda dépend essentiellement de sa superficie mais également des matériaux à utiliser :

  • Bois.
  • Aluminium.
  • Fer Forgé.
  • PVC.

Si vous optez pour le bois, le prix varie entre 800 et 1200 euros le m2. Le bois est le top de l’esthétique et de l’isolation mais il nécessite toutefois un entretien fréquent pour éviter l’apparition de nuisibles. L’aluminium est également un très bon choix qualité/prix avec des tarifs oscillant entre 900 et 1100 euros le m2. Le prix d’une véranda en fer forgé demeure le plus cher avec un coût estimé entre 2 000 et 2 500 euros le m2. La véranda en PVC au m2 demeure la plus accessible entre 750 et 1 000 euros.

D'autres articles de la fée :