Qui n’a pas déjà eu l’idée de lancer son propre projet et d’avoir sa propre entreprise ? Certains sautent le pas et d’autres pas, et parfois à cause du manque de moyens financiers. Il existe donc deux grands types d’entrepreneurs : les micro-entrepreneurs et les auto-entrepreneurs.

Alors qu’est-ce qu’un auto-entrepreneur ? Et quels sont les avantages à l’être ?

Qu’est-ce qu’un auto-entrepreneur ?

Un auto-entrepreneur appelé aussi  » entrepreneur individuel  » est une personne qui a un statut allégé. Il bénéficie aussi d’une simplification des régimes fiscaux, sociaux et comptables.

Il y a certaines conditions qui doivent être remplies afin qu’une personne puisse être un auto-entrepreneur. Ces conditions sont :

  • Vous devez être une personne physique souhaitant créer ou possédant une entreprise individuelle.
  • Cet individu doit exercer dans le domaine artisanal, commercial ou encore libéral. Il doit le faire en ayant un titre principal (personne ayant fait une reconversion professionnelle ou qui était au chômage et veut donner un nouveau départ à sa vie) ou un titre complémentaire (le cas des étudiants qui veulent se lancer dans ce domaine ou d’une personne retraitée qui veut avoir un revenu complémentaire).

Il est à noter qu’en général être entrepreneur ne nécessite pas l’obtention d’un diplôme particulier. Toutefois, cela dépend aussi de l’activité dans laquelle vous avez envie de vous lancer. Il existe certaines activités et domaines qui requièrent justement un certificat ou un diplôme pour pouvoir l’exercer.

Quelles sont les avantages d’un auto-entrepreneur ?

Il existe beaucoup d’avantages et de points positifs à être un auto-entrepreneur. Voici ci-dessous quelques bénéfices à tirer du fait d’être un auto-entrepreneur :

  • La simplicité : les conditions de création d’une auto-entreprise ainsi que les conditions à trouver dans un auto-entrepreneur sont simples. Il suffit juste de faire une déclaration. Cela vaut également si vous avez envie d’arrêter votre activité auto-entrepreneuriat. En plus de cela, ce genre d’entreprises ne sont pas soumises aux obligations comptables.
  • Un régime social : cela permet de régler plus simplement les cotisations et les contributions sociales. Cela se fait par le biais d’un règlement mensuel. Il est à noter qu’un auto-entrepreneur peut bénéficier de l’A.C.C.R.E. qui lui permet d’avoir une exonération de certaines charges et cela peut aller jusqu’à 3 ans.
  • Les avantages fiscaux : ce sont les plus intéressants. En effet, une auto-entreprise ne paye pas de T.V.A.. Cependant, il est impossible de récupérer la T.V.A. sur vos achats ou sur vos investissements. L’autre avantage de ce cas est qu’il n’y a pas d’exonérations temporaires de cotisations foncières des entreprises (C.F.E.) qui sont absentes la première année. Pour ce faire, une déclaration est obligatoire.

D'autres articles de la fée :